Gymnase du centre Pablo Neruda à Nîmes

       L’éclairage de ce gymnase devait répondre à un cahier des charges précis. Le club de Handball féminin en 1er division l’utilisait pour les matchs officiels. Il devait donc répondre aux normes de la fédération Française de handball.
Afin de limiter les coûts, il a été aussi demandé de reprendre le câblage des projecteurs existant en remplaçant 1 pour 1.
       Un des autres objectifs a été d’augmenter de 50% le niveau lumineux (1200 lux contre 800) avec un coefficient d’uniformité de 0,7. Le 3ème point était de fiabiliser l’installation qui était sous toiture non isolé ce qui entrainait de grosses surchauffes et des défaillances en série des ballasts des lampes soumis à une trop forte température. Le système d’éclairage devait permettre plusieurs niveaux lumineux (match entrainement, ménage) et une animation pour l’entrée des joueuses sur le terrain. L’ensemble des projecteurs sont pilotable par DMX.
       Cela a permis à la mairie de Nîmes de réaliser de grosses économies d’entretien : aucune défaillance et une baisse importante de la consommation du fait d’un allumage et extinction facilités, ainsi qu’une baisse globale de la puissance (avant 30 000 W et 800 lux au sol, après 17 000 W et 1200 lux au sol). La salle est utilisée 6 jours sur 7 de 6h à 22h.